Née en 1972. Après 25 années au service du spectacle en qualité d’assistante à la mise en scène
(au Festival Lyrique d’Aix en Provence), de régisseuse générale (Théâtre du Châtelet), de directrice technique (Théâtre des Bouffes du Nord, Théâtre des Champs-Élysées) puis de directrice de lieu (Théâtre du Vieux-Colombier pour la Comédie-Française), Bénédicte Nécaille poursuit son parcours en tant qu’artiste.

 

Elle commence en 2017 par un travail de direction d’acteur pour Ivan Morane dans
La Chute de Camus qu’il interprétait et avait mis en scène.

Puis, en 2019, elle signe sa première mise en scène au Théâtre de l’œuvre à Paris,
Le sourire au pied de l’échelle, adapté à sa demande par Ivan Morane à partir du roman de Henry Miller. Ce spectacle est interprété par Denis Lavant, seul en scène. Cette création tourne depuis.

PortraitBNCdare.jpg

Fin 2020, elle décide de créer sa propre structure, une compagnie qu’elle nomme J’y retourne immédiatement ! et pour laquelle elle a de nombreux projets qui se mettent en place après une participation au Festival d'Avignon 2021 avec Le procès Eichmann à Jérusalem d'après Joseph Kessel où elle intervient pour la direction d'acteur auprès Ivan Morane, adaptateur, comédien et metteur en scène du spectacle.

 

Elle s’entoure de personnalités très diverses venant du milieu du théâtre mais aussi de la médecine,

de l’édition, de l’histoire…

Après avoir travaillé aux côtés de personnalités comme Klaus Michael Grüber, Luc Bondy ou Gilbert Deflo à l’opéra, elle tient à se situer dans la continuité de ces artistes qui ont toujours privilégié

le questionnement à l’affirmation, le fond à la forme, même si l’époque actuelle a retourné ces valeurs.

 

En 2022, une lecture publique de son adaptation du Journal d'Adam et Journal d'Ève de Mark Twain est donnée au Festival du Journal Intime et elle prépare son spectacle La Fontaine à fabules pour le printemps 2023 dans les Hauts de France.

Bénédicte Nécaille est également autrice. Son roman Carnets brûlés, à paraître, a déjà fait l’objet

d’un court métrage réalisé par Sophie Blondy en 2021, film qu’elle interprète elle-même aux côtés

de Louise Depardieu.